Les acteurs

 

http://www.secure-ic.com

Secure-IC est le porteur du projet RISQ. Secure-IC développe des solutions matérielles et logicielles de sécurité d’un haut niveau de résistance et des plates-formes destinées à évaluer la robustesse d’implémentations sécurisées. Liée à l’Institut Mines-Télécom, Secure-IC dispose donc d’une expertise très avancée des techniques de protection matérielles et logicielles de systèmes embarqués intégrés aussi bien dans des produits à usage gouvernemental, des systèmes de paiement, de traitement de transactions, que de communication mobile.

HAUT-100

http://www-polsys.lip6.fr

L’équipe-projet PolSys est une équipe commune entre INRIA Paris, le CNRS et l’Université Pierre et Marie Curie. L’équipe est reconnue internationalement pour son expertise dans l’analyse des cryptosystèmes post-quantiques par des techniques algébriques. Depuis quelques années, POLSYS est également impliquée dans la standardisation et le transfert industriel en cryptographie post-quantique. Dans le projet RISQ, PolSys est responsable de la tâche « Etude et sélection de schémas post-quantiques » et membre du comité de pilotage stratégique de RISQ.          

Actant le caractère capital que revêt le projet, plusieurs grands industriels ont souhaité y prendre part même sur fonds propres.

Des acteurs majeurs incluant Airbus Group, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information, Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, CryptoExperts, C&S Communication & Systèmes, Ecole Normale Supérieure, Gemalto, Inria Paris,Inria Rhônes Alpes , Laboratoire IRISA, LIP – ENS de Lyon, Orange, Paris Center for Quantum Computing, Secure-IC, Thales Communications & Security, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines ont une place primordial dans ce projet.

https://www.thalesgroup.com/

THALES est une société d’électronique spécialisée dans l’aérospatial, la défense et les technologies de l’information. THALES Communications &Security (TCS) fait partie de la division Défense et Sécurité et doit répondre aux nombreux défis de société, auxquels sont confrontés les Etats du Monde. Le laboratoire Chiffre de TCS se maintient continuellement à l’état de l’art dans le domaine de la cryptographie à travers la réalisation de thèses et d’études amont pour permettre à TCS de commercialiser des produits défense (radios, chiffreurs, satellites, …), à la pointe de la sécurité. Dans le projet RISQ, TCS est responsable de la tâche « Spécification post-quantique pour le segment défense » et intervient également dans la tâche « Soumission NIST ».

http://www-list.cea.fr/

Le CEA a pour mission de participer au transfert technologique dans le secteur privé et de participer à la compétitivité de l’industrie française et européenne dans trois grands domaines: l’Energie, les technologies de l’Information et de la Santé, et la Sécurité et la Défense. L’Institut CEA LIST focalise ses programmes de R&D sur les systèmes numériques pour l’industrie.
Dans le projet RISQ, le CEA interviendra dans la tâche « Analyse des candidats » à l’appel post-quantique. Le CEA participera à l’implémentation optimisée ainsi qu’au développement des briques élémentaires. En tant que responsable de la tâche « Communication et Diffusion », son rôle sera de coordonner les informations entre les acteurs du projet RISQ qui prendront part aux activités de dissémination.

logos-IRA

http://www.ens-lyon.fr/LIP/AriC

L’équipe-projet AriC est une équipe commune entre INRIA Rhône Alpes, le CNRS, l’ENS de Lyon et l’Université Claude Bernard (Lyon I). Son activité concerne l’arithmétique des ordinateurs au sens large (arithmétique flottante, calcul formel, algèbre linéaire et cryptographie).  Les réseaux Euclidiens sont l’une de ses activités importantes. L’équipe AriC étudie à la fois leurs aspects algorithmiques et leurs applications en cryptographie.  Dans le projet RISQ, AriC interviendra dans le sous-projet 2 (« Etude et sélection de schémas post-quantiques »). Elle contribuera à la soumission de candidats à l’appel du NIST et elle sera également responsable de la tâche concernant le développement de fonctionnalités avancées.

http://lmv.math.cnrs.fr/equipes/crypto/

L’équipe CRYPTO (Cryptologie et sécurité de l’information) est une équipe commune à l’Université de Versailles-St-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) et au CNRS. Elle a été créée en 2001, et n’a cessé de se développer depuis cette date. Elle comporte actuellement 6 enseignants-chercheurs, 1 chercheur associé, 1 post-doctorant, 8 doctorants et 1 ingénieur de recherche.

Les activités de recherche de l’équipe couvrent les thèmes centraux de la recherche académique en cryptologie : cryptographie symétrique et asymétrique, cryptanalyse, sécurité des implémentations, théorie algorithmique des nombres, cryptographie multivariable, fonctions de hachage, réduction de réseaux, courbes elliptiques, …

Dans le projet RISQ, l’équipe CRYPTO coordonnera les soumissions d’algorithmes post-quantiques à l’appel du NIST. Elle contribuera également à l’implémentation de ces algorithmes et à leur intégration dans une suite logicielle SSL/TLS.